Articles ou documentation en ligne sur les JV

#1

Dossier en 4 parties

3 Likes

#2

Cette semaine “Les chemins de la philosophie” sur France Culture traite du jeu vidéo

Philosophie des jeux vidéo (1/4) : De l’antiquité à nos jours
Émission du 18.09.2017

Philosophie des jeux vidéo (2/4) : A quoi tu joues ?
Émission du 19.09.2017

Philosophie des jeux vidéo (3/4) : Du réel au virtuel
Émission du 20.09.2017

Philosophie des jeux vidéo (4/4) : L’histoire dont vous êtes le héros
Émission du 21.09.2017

3 Likes

#3

Bonjour à tous,

Il y avait pièce jouable au Palais de Tokyo cet été dans le cadre de l’Exposition “Le Rêve des Formes.”, du 12 juin au 10 septembre.
L’exposition mettait en relation art, science du vivant, notamment dans sa notion organique et mathématique.

image

Stalagmemes de David Chavalarias, Jonathan Pêpe et Thibaut Rostagnat, est une installation interactive sur les systèmes de stalagmemes, présentée comme telle;

Nos sociétés numériques laissent de multiples traces sur le web et les réseaux sociaux, dont l’accumulation constitue le support d’une intelligence collective.

A l’instar de la chute lente et continue d’eaux calcaires, qui aboutit à la formation de stalagmites, cette accumulation de connaissances sur le web génère des formes qui se déploient au gré de l’actualité.

Conçue par les artistes Jonathan Pêpe et Thibaut Rostagnat, tous deux diplômés du Fresnoy, en collaboration avec le mathématicien David Chavalarias, l’installation Stalagmèmes vise à rendre perceptible ces traces de l’intelligence collective.

Elle met en scène des créatures trogloxènes dont les formes sont issues de l’analyse des débats en ligne sur le changement climatique. Celles-ci croissent en fonction de l’attention qui leur est accordée sur le web au moment où le spectateur les regarde. Le recours à des techniques issues de l’industrie du jeu vidéo permet de transposer ces phénomènes collectifs dans un espace poétique, invitant le spectateur à un questionnement sur l’origine de ces formes.

Proposée sous forme d’une grotte virtuelle explorable librement par le public, via un joystick central posé devant l’écran de projection qui diffuse l’image de celle-ci, cette oeuvre attira vivement mon intérêt. Il y avait aussi des coussins posés au sol, invitant les non-joueurs à s’installer et regarder la performance jouée du spectateur/joueur.

Je vous invite à visiter le site de l’oeuvre, très complet et intéressant.

Pour diverse raisons, cette transformation d’informations rhizomateuses intangibles en élément calcaire virtuels dans une proposition interactive empruntant certains code du jeu vidéo, est, il me semble très intéressant concernant le statut du jeu vidéo dans un espace d’exposition d’art contemporain.

Bref j’ai bien envie d’en parler plus en détail, mais j’ai un mémoire à écrire, donc j’y reviendrais peut être plus tard. En attendant profitez du site, et faite vous plaisir.

3 Likes

#4

Articles dans Libé duranr les vacances de Noël
imageimageimage

1 Like

#5

Une référence québécoise parce que Poitiers c’est presque Montréal

1 Like

#6
0 Likes